La violence verbale dans le couple, souvent cause de séparation



D’abord, la violence conjugale démarre tout le temps par des chamailleries sans importances, mais qui dégénèrent. À cet égard, il faut bien réfléchir avant de parler afin d’éviter de faire du mal à l’autre. Mais comment maîtriser cela ?

violence verbale dans le couple

La différence entre chamailleries de couple et violence verbale

La discussion s’envenime lorsque les deux parties ne partagent pas les mêmes opinions sur un sujet. Et ça se transforme vite en violence verbale dans un couple, quand chaque conjoint n’arrive pas à persuader l’autre qu’il a raison. Quand les deux partenaires en arrivent à la colère, c’est là qu’intervient la violence physique ou psychologique qui crée pour tous les deux une grande souffrance. Pour la violence psychologique, il est à savoir que l’un des deux conjoints ou même les deux vont dénigrer, rabaisser, humilier, isoler, insulter et même repousser l’autre. En général, ce sont les femmes qui sont victimes de cette violence verbale. Mis à part cela, le fait de dominer son partenaire est aussi l’une des causes de la violence conjugale qui entraîne souvent un conflit dans le couple. Ainsi, chaque couple devrait se mettre en tête que la violence conjugale est la suite d’une relation de dominance. Pour cela, il faut que chaque partie occupe une bonne place dans la vie de couple et respecter cette place n’importe où et n’importe quand.

 

Les différentes formes de violence conjugale

Il y a plusieurs formes de violence conjugale dont la violence verbale, la violence psychologique, la violence physique, la violence sexuelle, la violence sociale et la violence économique. La violence verbale s’étend quand l’un se sent obligé de monter le ton dans le but d’intimider son partenaire, la menace à voix basse, l’insulte et le chantage. Durant ce moment, la victime vit dans la peur et dans l’insécurité. Quand il y a jet de projectiles et d’objets, que l’autre vous bloque le passage, vous étrangle … etc … il s’agit là d’une violence physique. Pour la violence sexuelle, il y a l’insulte durant l’acte sexuel, l’humiliation en comparant son corps à celui d’un(e) autre, etc. La violence sociale concerne l’entourage de la victime dont son emploi, ses collègues, son milieu de travail, etc. Cela s’aperçoit aussi lorsqu’il y a interdiction de recevoir de la visite ou d’adresser la parole à des amis ou de contacter sa famille tout en contrôlant ses appels téléphoniques, texto, mails … . Enfin, pour la violence économique, il s’agit de tout ce qui a rapport avec le contrôle de l’argent dont l’obligation d’abandonner les études, l’interdiction de travailler, le fait de mettre tous les biens importants à son nom, l’interdiction d’acheter des articles essentiels, etc. Ainsi, pour plus de confiance et d’amour entre les deux partenaires, pensez à la gestion de la violence verbale dans un couple car c’est la première solution de ce problème.

 

Les conséquences de ces différentes formes de violence sont la peur, l’insécurité, se retrouver seul et isolé, la peur de ne pas pouvoir quitter son conjoint à cause du manque de ressources pour vivre et surtout la séparation. Pour éviter cela, mettez vous en tête que la violence verbale dans un couple n’apporte rien sauf du mal.

©Freedigitalphotos.net



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *